Astuces et conseils pour réellement gagner de l'argent.

Vous souhaitez gagner plus d'argent ? Sur LBS nous partageons des méthodes GRATUITES et efficaces qui vous apportent un complément de revenus régulier.Toutes nos astuces sont testées afin de vous garantir 100 % de fiabilité et zéro arnaque. Et pourquoi pas, vous aussi devenir entrepreneur et vivre de votre business grâce à nos conseils de pro.

Pourquoi le dropshipping n’est pas LE super bon plan pour gagner de l’argent ?

Pourquoi le dropshipping n’est pas LE super bon plan pour gagner de l’argent ?

gagner argent dropshipping mythe réalité

Le dropshipping c’est le business qu’on présente un peu partout comme étant un super bon plan pour gagner beaucoup d’argent.  

Oui c’est un truc que de nombreux entrepreneurs vendent à coup de formations qui coûtent un bras (généralement au moins 1000 € la formation). Et qui vous ont vendu beaucoup de rêves en disant que vous pouvez gagner 5 000 € par mois.  

Mais voilà, une fois que vous avez mis les mains dedans, vous vous rendez compte que finalement le dropshipping c’est loin d’être l’Eldorado qu’on vous a promis.  

Je ne dis pas que ce modèle de business est complètement mort. Premièrement, oui c’est possible d’avoir une boutique rentable, sous certaines conditions. Deuxièmement, les 3/4 des dropshippers échouent pour les raisons que nous allons voir un peu plus loin.  Même Shopify déclare que 90% de ces clients échouent. 

 

Gagner de l’argent avec le dropshipping, la face cachée. 

Le dropshipping est souvent présenté comme un business simple à mettre en place. On vous explique la plupart du temps qu’il suffit d’avoir une boutique en ligne (un site web ) quelques produits, du trafic à convertir en clients et roule ma poule !  Jusque-là rien de bien compliqué dit comme cela. 

 

formations bidon et gourou en dropshipping

Source : Le Monde

En somme, on vous persuade que c’est la recette idéale pour faire fortune. Parce que cette méthode permet de vendre dans le monde entier sans frais, sans gestion de stock et d’avoir des marges énormes à la revente. Notamment en achetant des produits chinois à 3 € puis en les revendant à 30 €.

Sauf que, votre bon formateur / expert en dropshipping autoproclamé, ne vous a pas dit que pour réussir tout ça, il faut :

  1. Des compétences ( en design, en référencement naturel et en marketing)
  2. Du temps pour apprendre ces compétences
  3. Et du temps tout court pour lancer la machine. 

À aucun moment dans ces formations, on ne vous apprend à :

  • Réaliser un site web attractif,
  • Trouver une niche et des produits intéressants avec une vraie étude de marché
  • Définir votre cible
  • Optimiser vos pages web pour être visible sur Google
  • Mettre en place une stratégie marketing,
  • Gérer la relation client, etc.

Par conséquent, vous perdrez plus d’argent que vous n’en gagnez. Votre business génère peu de ventes, voir pas du tout et vous avez l’impression qu’on s’est bien fichue de vous.

 

9 erreurs en dropshipping qui vous empêchent de gagner de l’argent.

 

1. Suivre des formations en ligne bidon. 

Comme je le disais plus haut, le web regorge de blogueurs, youtubeurs et formateurs autoproclamés pro en dropshipping.   Ces gens qui vous vantent les mérites du business et à quel point c’est facile de s’y mettre et de faire fortune sur le web. 

Ces personnes sont capables de vous persuader que vous allez réellement gagner beaucoup d’argent. Ils vous promettent monts et merveilles si vous acheter leurs formations donnant les leurs trucs et astuces pour réussir dans le dropshipping.  

arnaque formation dropshipping gagner argent

Enfin lorsque vous demander des preuves tangibles de leur succès, dans 50 % des cas il n’y a étrangement plus personne.  Pour certains, ils osent même vous montrer la preuve par des captures d’écran de leur chiffre d’affaires sans rapport avec le dropshipping.  

Ce sont aussi ces mêmes personnes qui vous diront : “Mais si ça fonctionne ! Si vous dites le contraire, c’est juste parce que vous n’y connaissez rien.”

Oui, mais voilà, ces gourous n’ont jamais pratiqué le dropshipping.  En fait, ils se contentent juste de rédiger du contenu généralement “pompé“ sur d’autres sites. Certes, ces entrepreneurs ont peut-être de l’expérience en génération de trafic et de clients, mais cela ne suffit pas à faire d’eux des pro du dropshipping. Quant au chiffre d’affaires présent à l’appui, il s’agit seulement des ventes de leur formation. 

C’est très simple de convaincre une personne que votre boutique dropshipping vous rapporte 10 000 € par mois en vendant en réalité, seulement 10 formations à 1000 €.  

Alors finalement les grands gagnants dans cette histoire sont : 

  1. Les gens qui vendent des formations 
  2. Les intermédiaires comme Shopify et Prestashop ( création et gestion de  site marchand). 
  3. Facebook et Google Ads ( pour l’investissement en publicité) 

Et le grand perdant et bien c’est vous qui aviez dépensé : 

  • 1000 € en formation bidon
  • 30 € par mois pour héberger votre site web 
  • 150 € par mois de pub, 
  • Sans compter les autres frais, impôt et cotisations. 

 

2. La très forte concurrence en dropshipping, un obstacle majeur pour gagner de l’argent.

Évidemment à force de vanter la puissance du dropshipping, de très nombreuses personnes tentent leurs chances par appât du gain. Le marché est donc saturé de boutiques en ligne en tout genre.

D’une part, vous êtes en concurrence directe avec des géants comme Amazon, Cdiscount, Aliexpress, qui proposent des milliers de produits. La différence c’est qu’eux ont un chiffre d’affaires astronomique qui leur permet d’avoir budget marketing et publicitaire énorme.  Pas vous.

D’autre part on trouve aussi des centaines de boutiques qui vendent exactement les mêmes produits et de puis plus longtemps. 

Et pour preuve que la concurrence est rude :

  1. Le nombre de sites d’e-commerce dans le monde se compte par milliards,
  2. Sur les forums d’entrepreneurs les topiques sur le dropshipping se comptent par cinquantaine, 
  3.  Quant au web de façon général c’est plus de 61 millions de résultats juste pour le dropshipping. 

 

3. Oublier de faire une étude de marché.

Beaucoup de débutants entrepreneurs oublient cette étape et se lancent tête baissée sur la première idée de business qui leur est venue et ne génèrent pas de ventes. 

Pourtant l’étude de marché c’est la première chose que vous devez faire pour valider la potentielle rentabilité de votre projet.  En effet,  elle permet de savoir si les gens seront réellement intéressés par vos produits, si un marché existe s’il y a de la concurrence, comment se positionner, etc.

Par exemple, si vous décidez de vendre des jouets une petite recherche sur les tendances s’impose.

gagner argent dropshipping étude de marché yoyo vs hand spinner

Dans cette image, on voit clairement que les yoyos intéressent encore pas mal de monde sur les 5 dernières années. Alors que le Hand Spinner depuis 2017 tout le monde l’as déjà oublié, inutile donc d’ouvrir une boutique spécialisée qui ne réalisera pas de ventes. 

 

4. Vendre seulement des produits qui vous plaisent.

Alors ça, c’est le meilleur moyen de vous planter littéralement. Ce n’est pas parce que vous adorez les post-its parfumés que vous pensez que c’est un produit génial que tout le monde va en vouloir. Non,  tout le monde n’a pas les mêmes goûts ni les mêmes besoins que vous.  Alors, oubliez votre petit nombril et concentrez-vous plutôt sur ce que les gens aiment vraiment, ce dont ils ont besoin pour résoudre leurs problèmes, etc.

Le mauvais choix d’une niche c’est le premier facteur d’échec en dropshipping.

 

5. Ne pas connaître votre client idéal.

Vendre des produits c’est bien, mais les vendre aux bonnes personnes c’est mieux et rentable. Là encore, vendre sans savoir à qui on s’adresse est une erreur de débutant.  C’est comme essayer de vendre des couches pour bébé à des gens qui n’ont pas d’enfants. Cela ne leur sert à rien et il y a  peu de chance de vendre.

Donc avant de faire de la pub à gogo, définissez d’abord qui est votre client idéal. En recherchant qui est-il, quel âge a-t-il, les problèmes qu’il rencontre, ses habitudes, etc. 

6. Le site gratuit fait en 5 minutes.

Pour gagner de l’argent avec le dropshipping, beaucoup se tournent vers cette solution presque miracle. Comprenez bien que créer un site ce n’est ni gratuit, ni possible en seulement 5 minutes, et ce, malgré tout ce que vous pouvez avoir à ce sujet sur internet.

 Votre site web c’est votre vitrine et elle doit être soignée. Vous devez donner l’envie aux gens de s’intéresser à votre boutique avec les éléments essentiels :

  1. Esthétisme
  2. Confiance
  3. Réassurance. 

Un site réalisé vite fait, sans personnalité, sans identité visuelle et qui fait amateur n’a aucune chance d’être rentable.  Par conséquent, je vous conseille vivement de regarder ce que vos concurrents font et plus particulièrement ceux qui ont le plus de notoriété et de ventes.  Retenez la structure et les stratégies qui fonctionnent pour vous en inspirer.

site ecommerce dropshipping moche

Sur ce site on trouve dès son arrivée, le code de vérification Google. Preuve que l’on a affaire à une personne qui bidouille Shopify sans aucune maitrise. À lui seul cet élément démontre l’amateurisme du site. Le logo, on aurait pu faire mieux mais y a pire aussi. Le visuel principal plutôt générique et surtout mal intègrer d’un point de vue design. Des fautes d’orthographe en veux-tu, en voila sur tout le site, dont celle-ci  » toutes les solutions de rangement ( téléphone, clefs, maquillages ….) l’or de vaux sortis divers . » Là on commence à se poser des questions sur le sérieux de cette boutique … Sans oublier l’image manquante de la catégorie sac homme qui en plus lorsqu’on clique dessus ne renvoie vers RIEN. Enfin les informations de réassurance mise en très (trop ) gros histoire de ne pas les louper et qui terminera de vous convaincre d’aller vite voir ailleurs chez un vrai professionnel d’e-commerce.

Si encore en plus,  vous  n’indiquez pas de numéro de téléphone, d’adresse, de support client, de mention légale, etc. Bref des informations de réassurance qui permettent aux gens de vous faire confiance, et bien c’est raté. Parce que personne n’as envie de se faire rouler et va voir ailleurs.

 

7. Vous ne connaissez rien au référencement naturel.

Parmi les dropshippers on trouve ceux qui créent un site web, quelques fiches produits et qui attendent tranquillement que ça se passe pour vendre. Mais vous ne vendrez rien du tout de cette manière.

Le référencement naturel c’est un peu comme le kérosène qui fait décoller l’avion. 

gagner argent dropshipping seo

Si dès le départ vous n’intègrez pas le seo dans la structure de votre site web vous ne serait jamais visible dans Google. Si personne ne vous trouve, comment voulez-vous réaliser des ventes ?

C’est pourquoi vous allez devoir vous former un minimum en seo pour pouvoir rentabiliser votre site de dropshipping. Et si vous n’avez pas le temps ni l’envie, faites vous accompagner par un professionnel. 

 

8. Lâcher l’affaire trop vite.

Le manque de régularité et de persistance est l’une des raisons les plus courantes de l’échec d’un projet entrepreneurial. La plupart des formateurs en dropshipping vous ont vendu le rêve que votre boutique va générer des ventes presque immédiatement, mais c’est loin d’être la réalité du terrain.

Même si votre site a un joli design, qu’il est optimisé pour le seo et la conversion client, vous ferez rarement vos premières ventes les premières semaines sans faire un peu de pub Facebook ads et Google Ads).

Tout simplement parce que le référencement naturel et l’indexation de votre boutique prennent du temps. Il faut compter 3 à 6 mois pour voir un site nouveau apparaître dans Google et 1 à 2 ans pour générer suffisamment de trafic pour réaliser des ventes et un chiffre d’affaires intéressant.

Beaucoup de dropshippers débutants abandonnent au bout de 3 mois, car ils n’ont fait aucune vente.

Toutefois, sur le web il faut réfléchir sur le long terme. Et donc impératif de travailler et persévérer pour réussir. On ne construit pas une maison en une semaine, mais en plusieurs mois, en la construisant brique par brique avant de pouvoir l’habiter. En dropshipping c’est la même chose.

 

9. Ne pas investir dans votre projet de dropshipping pour gagner de l’argent. 

Pour réussir sur le web et en entreprise de façon général, il faut à un moment ou un autre investir. Et plus seulement du temps, mais aussi de l’argent.  Pour se faire connaître, soigner son image, et faire de la publicité vous allez devoir allouer un budget communication et marketing.  Ce qui veut dire qu’avant que votre stratégie de contenu ne soit rentable il faudra dépenser 100 à 250 € par mois pour promouvoir vos produits.   

 

Bien sûr ce listing est loin d’être exhaustif et je vous invite à lire cet article sur frenchentrepreneur qui détaille toutes les erreurs fatales en dropshipping. 

 

Gagner de l’argent sur Internet avec le dropshipping : du mythe à la réalité. 

Si ce modèle de business est présenté comme une recette miracle pour devenir riche sans rien faire. La réalité vous rattrape vite, très vite. Et votre gourou/ formateur en dropshipping ne vous aura très probablement  pas parlé des points suivants :

 

Vous devenez patron et avez des responsabilités. 

Si être à son propre compte présente bien des avantages, cela peut virer au cauchemar pour certains. Tout repose sur vos épaules, vous êtes le seul responsable  de vos décisions et vous devez légalement les assumer. 

Admettons que votre site web présente une faille de sécurité et qu’un de vos clients se fait pirater son compte bancaire, c’est vous qui êtes responsable. 

Si vous vendez un jouet pour enfant qui ne respecte pas les normes européenne de sécurité et qu’un enfant se blesse, vous êtes responsable. 

résponsabilité entrepreneur

Ensuite, vous allez vous remettre en question (très souvent), devoir apprendre des choses auxquelles vous n’aviez pas pensé, gérer la partie administrative, etc. Où de simples erreurs d’ignorance peuvent vous coûter très cher. 

Par exemple sur les forums d’entrepreneurs j’ai pu lire des boulettes monumentales comme « J’ai oublié de déclarer mon chiffre d’affaires des 2 dernières années ». Résultat : interdiction de travailler sous le régime d’indépendant pour fraude fiscale auprès de l’URSSAF.

En outre on ne devient pas entrepreneur du jour au lendemain s’en s’être préparé et il existe plein de guides qui vous donnent toutes les infos.

 

Travaillez trop pour peu de retour.

Parmi les entrepreneurs on trouve ceux qui peinent à faire décoller la machine, mais qui travaillent jour et nuit dans l’espoir de percer un jour.  Lorsque le temps et les efforts sont plus importants que les bénéfices, nous avons parfois tendance à développer une certaine obsession. Qui par la suite va avoir des conséquences sur votre sérénité et votre vie de famille.

 

Impôts, charges et cotisations.

En devenant dropshippers, vous devez évidemment payer vos impôts, vos cotisations sociales et certaines charges. Au total, attendez-vous à donner la moitié de votre chiffre d’affaires à l’État. À ce moment-là vous allez commencer à regretter le salariat et le temps où vous payiez moins d’impôts, et que vous aviez un salaire fixe tous les mois.  

 

charges sociales et fiscale dropshipping

Source : Oberlo

 

Vouloir faire tout, tout seul.  

Pour une raison économique, vous décidez de faire tout vous-même. De plus, les articles, tutos et conseils sur le web sont vos principaux partenaires pour faire tout ça tout seul, vous former vous améliorer, etc. Dans un sens c’est vrai, plus vous allez avancer, plus vous avez de compétence. Mais dans une certaine limite.

 Car se former demande du temps, de la mise en pratique et des erreurs.  Du temps que vous n’aurez pas toujours, et vous ne pouvez pas être bon partout c’est un fait. 

Bref si vous pensez qu’en quelques mois vous arriverez à gérer votre boutique, votre hébergement, les réseaux sociaux, les campagnes du pub, les emailings, le référencement, le graphisme, le webmarketing, etc. comme un pro…. Pour réussir, il vous faudra externaliser certaines tâches, ce qui a un coût non négligeable.

 

L’échec.

Ce n’est pas parce que vous avez suivi une formation que vous êtes à l’abri d’un échec. C’est le genre de chose qui peut vous laisser un goût amer après avoir  investi du temps, de la volonté, de l’argent des compétences et beaucoup d’espoir dans votre projet.  Et puis honnêtement à un moment donné quelqu’un va finir par vous demander pourquoi vous avez arrêté votre entreprise. Un recruteur par exemple, et la seule chose qu’il va retenir de vous c’est votre échec et non pas ce que vous avez appris.

 

Le dropshipping est-il mort ?

Si 90 % des dropshippers échouent, peut-on vraiment gagner de l’argent avec le dropshipping ?

Oui c’est toujours possible si vous avez la motivation et résolu les 9 problématiques précédemment présentées.  L’e-commerce explose ces dernières années, la société de consommation et la mondialisation font qu’il a encore de belles et nombreuses années devant lui.

 

télécharger ebook gagner de l'argent

Entrepreneuse et blogueuse professionnelle. Spécialisée en gestion d'entreprise et marketing, je vis grâce aux revenus générés de ma propre entreprise et de mes blogs.C'est avec plaisir que je partage avec vous, des astuces qui apportent un complément financier supplémentaire. En tant qu'entrepreneuse découvrez également mes conseils et astuces pour devenir vous aussi entrepreneur et indépendant financièrement.

    Laisser un commentaire

    Plus de bons plans ? 🤑

       

    Rejoignez plus de 800 membres qui reçoivent des astuces tous les mois.

     

    Soyez le premier à connaitre tous nos derniers bons plans pour gagner de l'argent. En recevant une fois par mois nos dernères astuces.

     

    Inscription réussie ! Vous avez été ajouté à notre liste. Surveillez votre boite mail 😉

    Pin It on Pinterest