7 modèles de business qui fonctionnent vraiment pour entreprendre

Personne ne né entrepreneur, on le devient. C’est un adage bien connu des entrepreneurs. Si ces dernières années, créer un business c’est une sorte de mode, croyez-moi c’est loin d’être aussi facile qu’il n’y paraît. 

Preuve en est que, lorsque l’on crée son premier business, tout est à apprendre. Et vous apprendrez bien plus en entreprenant qu’à l’école ou dans n’importe quelle formation.  

Je parie que vous avez sans doute lu des livres sur la liberté financière et l’entrepreneuriat. Parmi les grands classiques, on vous parle souvent de grandes start-up et entreprises multinationales comme modèles. Le problème c’est qu’on ne se reconnaît dans aucun de ces exemples, Amazon, Google, Tesla, Uber, AirBnB et compagnie.  

  • Au contraire, vous avez envie qu’on vous explique comment augmenter vos revenus plutôt que d’optimisation fiscale. 
  • Comment créer votre business plutôt que comment trouver des investisseurs. 
  • Vous avez envie de créer votre boîte autour de vos passions et pour profiter de la vie. De manière générale Jeff Bezos et Elon Musk ne sont pas forcément des modèles qui nous inspirent. Ils sont trop éloignés de notre réalité pour ça.  

Heureusement dans cette fiche pratique vous allez pouvoir trouver les modèles d’entreprises les plus présents parmi les entrepreneurs indépendants. Des modèles que vous allez pouvoir mettre en place en fonction de votre business et qui sont surtout rentables.     

1 – Le freelance / coach / consultant 

Il s’agit du type de business le plus simple à créer. Il nécessite généralement peu d’investissement puisque vous vendez votre temps et vos compétences. D’ailleurs vous n’avez pas besoin de stock, ni de local, ni la nécessité de vivre dans une grande ville. 

Dans ce modèle vous pouvez revendre n’importe lesquelles de vos compétences. Et en fonction de vos passions : consultant, coach sportif, graphiste, photographe, community manager, etc. D’autant plus que les 3 premières années il est possible de réaliser 30 000 € de chiffre d’affaires par an. Puis 100 000 € une fois le cap des 5 ans passés.  

C’est aussi celui qui offre le plus de flexibilité et le moins de contrainte. Par conséquent vous êtes libre de choisir votre rythme et le cadre de travail. Si vous avez envie de travailler le soir à 22 h chez vous ou plutôt l’après-midi sur la plage à l’autre bout du monde personne ne vous en empêche ! 

Mon conseil : évitez de proposer 20 services / offres différentes et de faire pour tout le monde. Vous serez obligatoirement obligé de brader vos tarifs. À l’inverse plus vous allez vous spécialiser, plus vous serez en mesure de proposer des offres chères et d’attirer des clients qui sont prêts à vous rémunérer pour résoudre leur problème.   

Gardez bien en tête qu’avec ce modèle il faut toujours rechercher de nouvelles missions même quand vous travaillez déjà avec un client. D’où l’intérêt de créer un univers bien à vous avec différentes offres ou activités autour de la vente de prestations.  

Enfin le coach et le consultant ne vendent pas de produit à proprement parler. Ils accompagnent une personne pour résoudre une problématique : perdre du poids, mieux gérer ses émotions, etc. 

2 – Le blogueur 

Le blogueur profite de toute la magie d’Internet pour vivre de sa passion. Si vous aimez rédiger et que vous maîtrisez le référencement naturel (toutes les techniques permettant de rendre visible une page web dans Google) avec un site qui génère beaucoup de visiteurs par mois, ce modèle est parfait pour vous ! 

Aujourd’hui tout le monde peut créer un blog avec WordPress. Je ne vous dirais pas en une seule journée, parce que se serait clairement mentir. Un blog bien construit prend plusieurs semaines ne serait-ce que pour trouver le bon design, les idées d’articles, etc.

Bref, le blogueur vit de son site grâce à deux méthodes : 

  • La publicité 
  • Et / Ou l’affiliation. 

Je vous en parle plus en détail dans mon article dédié à la monétisation d’un blog

Toutefois sache que le succès d’un blog dépend de la qualité de vos visiteurs, de leur engagement et de la taille de votre audience. 

Par exemple il n’est pas intéressant d’avoir 100 000 visites mensuelles si les lecteurs sont inactifs. À savoir qu’ils viennent lire vos contenus et s’en vont sans rien faire d’autre comme rien n’était. Il vaut mieux avoir 250 visites par mois avec beaucoup de lecteurs qui cliquent sur vos pubs, ou qui achètent les produits que vous recommandez. 

L’avantage de ce modèle de business est que vous pouvez vous exprimer sur n’importe quelle passion. Sauf si vous avez une passion très étrange que personne ne partage comme tailler des crayons de couleurs… 

Son potentiel est presque sans limite et vous permet de ne pas être dépendant du temps de travail. De plus, il existe plusieurs façons de monétisations qui s’adaptent à chaque projet. 

Notez en revanche que construire une audience prend du temps. Que vous devez apprendre à rédiger pour le web et connaître les techniques seo. Puisque ce modèle repose entièrement sur les algorithmes et normes de Google qui changent très souvent. Il faudra vous armer de patience.  

3 – Le créateur de contenus 

Dans le même ordre d’idée que le blog, le créateur de contenus gagne sa vie grâce à…. ses contenus bien sûr ! Plus généralement ce sont soit des Podcasts ou des vidéos YouTube. En ce qui concerne YouTube, j’ai rédigé un le guide complet sur la monétisation de chaîne.

Le Podcasts est un format assez pratique pour les auditeurs qui peuvent l’écouter n’importe où : en voiture dans les transports, à la maison et sans pour autant stopper ses activités en cours. On peut ainsi écouter un Podcast tout en cuisinant ou en bricolant par exemple.  

Plus besoin d’avoir un studio d’enregistrement, en effet, un bon micro et un environnement calme suffisent amplement. Il est ainsi possible de monétiser les podcasts de différentes façons : 

  • La sponsorisation, vous parlez d’une entreprise, un produit / service dans vos podcasts et vous êtes rémunéré en échange pour cette publicité. À condition d’avoir une grosse audience, sinon vous n’intéresserez pas les entreprises.
  • Proposer des Podcast payants et exclusivement réservés à vos abonnés. 

4 – Le E-commerce 

C’est le modèle le plus populaire par excellence. Largement démocratisé depuis le début d’Internet et surtout vos clients n’auront pas peur de rentrer leur CB si votre site est attrayant, professionnel et sécurisé.  

Grâce à Woocommerce, Shopify ou Prestashop, c’est très facile de créer votre boutique en ligne. Il suffit de revendre vos produits plus chers que leur coût d’achat. C’est ce qu’on appelle faire une marge. Vous pouvez vendre à peu près de tout mais le mieux c’est quand même de vous spécialiser dans des produits bien spécifiques. Autrement vous ne pourrez jamais vous faire une place avec les géants de l’e-commerce tels qu’Amazon, Cdiscount ou Aliexpress qui restent le premier réflexe d’achats en ligne. 

Si ce modèles peut vous rapporter gros les contraintes sont également nombreuses : 

  1. La constitution / gestion de stock qui nécessite une trésorerie. 
  2. La logistique : notamment de la production à la livraison.  
  3. Vos capacités à faire connaître votre boutique en ligne. Comme le blog, l’e-commerce dépend des normes de visibilité de Google. Pas de visibilité, pas de clients et si pas de clients, pas de chiffre d’affaires non plus. Beaucoup se lancent dans ce modèle et finissent par abandonner moins de deux ans après faute de visibilité et clients.  

5 – Le thérapeute indépendant 

Très justement le profil avec lequel je travaille en tant que freelance. Et je peux vous dire que c’est un modèle de business qui fonctionne très bien ! 

Il y a de plus en plus de thérapeutes indépendants depuis la crise du covid, il faut dire qu’il y a aussi de plus en plus de demande côté patient. Nous sommes nombreux chaque année à rechercher des thérapies alternatives en complément ou en remplacement de la médecine conventionnelle : 

  • Sophrologue, 
  • Praticien Reiki / Magnétisme 
  • Ayurvéda, 
  • Naturopathie, 
  • Géobiologie,
  • Réflexologie, etc. 

Le principal challenge étant de vous faire connaître et de proposer avec éthique vos prestations sans passer pour un vendeur de tapis. Ce qui nécessite de construire un véritable écosystème autour de vous. 

Partager au maximum vos connaissances et vous développerez naturellement votre activité. Que ce soit au travers de votre blog, réseaux sociaux, livres, vidéos, et podcasts.

Je connais des praticiens qui gagnent 10 000 € de chiffre d’affaires par mois. 

6 – Le logiciel par abonnement 

Ce type de business se développe de plus en plus surtout dans les outils professionnels. On l’appelle également solution Saas. Parmi les offres les plus populaires on retrouve : 

  • Slack 
  • Google Wordkspace
  • Semrush 
  • Stripe 
  • Canva 
  • Trello 
  • Zoom 
  • Dropbox 
  • Zendesk 
  • Hubspot 
  • Mailchimp et bien d’autres.  

Concrètement vous pouvez proposer une solution pour presque tout et dans beaucoup de secteurs très différents. Une fois votre logiciel créer, vous pouvez le vendre de façon illimitée et partout dans le monde. 

Le défi réside dans les compétences techniques qu’il faut absolument posséder. Ou alors travailler avec un développeur qui le fera à votre place contre rémunération. Puis lorsque votre solution commence à avoir beaucoup de clients il faudra constituer une équipe et posséder d’importants moyens financiers pour assurer le service client.  

7 – Le formateur 

Le modèle du formateur repose sur la vente de formation en ligne dans un domaine de compétence où vous excellez. L’avantage c’est qu’une fois votre formation créée, vous pouvez la vendre à l’infini. De ce dans tous les domaines imaginables. Ici aussi c’est un modèle flexible qui vous permet de réaliser vos formations quand et où vous le souhaitez. Côté rémunération, en moyenne un formateur en ligne gagne 30 000 à 60 000 € par an. 

Toutefois cela nécessite de proposer des formations constamment à jour et pertinentes pour vos apprenants. De plus il ne suffit pas d’avoir une webcam et un micro pour créer des formations. Il vous faudra du matériel de bonne qualité, un logiciel de montage vidéo, et surtout cela prend beaucoup de temps à réaliser. Pour une vidéo de 10 minutes il faut compter plusieurs heures de travail en amont. 

Pour conclure, il n’est pas rare non plus de croiser plusieurs modèles entre eux pour créer le votre et vous assurer le maximum de rentabilité dans des activités qui vous plaisent. Dans mon cas j’ai croisé le modèle freelance avec le blog en plus d’être auteure de livres. Cela demande beaucoup de travail par contre les revenus sont relativement satisfaisants ! 

Noémie
Noémie

Entrepreneuse et blogueuse professionnelle.
Spécialisée en gestion d’entreprise et marketing, je vis grâce aux revenus générés de ma propre entreprise et de mes blogs.

C’est avec plaisir que je partage avec vous, des astuces qui apportent un complément financier supplémentaire. En tant qu’entrepreneuse découvrez également mes conseils et astuces pour devenir vous aussi entrepreneur et indépendant financièrement.

Accueil » 7 modèles de business qui fonctionnent vraiment pour entreprendre

Nous suivre

Recherche

Articles recommandés

Comment gagner de l’argent avec Facebook : 3 stratégies efficaces

Comment gagner de l’argent avec Facebook : 3 stratégies efficaces

Beaucoup de gens se demandent s'il est possible d'apprendre à gagner de l'argent avec Facebook, en effet nombre d'entre eux sont sceptiques. Pour cela, il est nécessaire de comprendre dans un premier temps l'influence que ce réseau social a, à l'ère digitale. Et l'on...

Comment gagner 1000 € par mois sur internet  – Guide complet

Comment gagner 1000 € par mois sur internet – Guide complet

Comment faire pour gagner 1000 € par mois sur Internet ? Vous n'avez pas beaucoup de temps et vous ne savez pas comment procéder ? Vous souhaitez travailler à votre rythme, selon vos disponibilités ? Comme moi, lancez-vous en tant que freelance et commencez à...

Commentaires

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous n'êtes pas autorisé à copier des éléments de cette page

Pin It on Pinterest